dimanche 22 octobre 2017

Georg Bartisch -Ophthalmodouleia Das ist Augendienst (médecine oculaire)


 Georg Bartisch (1535–1607) est un médecin allemand né à Königsbrück en Saxonie.

À l'âge de treize ans, il commence sa carrière médicale comme apprenti chez un barbier chirurgien. Pendant une grande partie de sa vie, il exerce le métier de chirurgien itinérant en Saxonie, en Silésie et en Bohême. Il s'établit finalement à Dresde et devient l'oculiste du duc Auguste I de Saxonie.

Bartisch croyait qu'un patient pouvait être diagnostiqué à travers sa carte astrologique ou son horoscope et que la magie, l'astrologie et même la sorcellerie jouaient un rôle important dans le diagnostic et le traitement de la maladie. Ces croyances rendaient ses méthodes de soins assez étranges. Par exemple, si un patient était myope ou hypermétrope, Bartisch demandait à celui-ci de porter un masque spécial censé résoudre ses problèmes. Apparemment ce masque effrayait les mauvais esprits.

Bien qu'il n'ait pas eu de formation universitaire, il est considéré comme un praticien très exercé de la médecine oculaire et de la chirurgie. Il est l'auteur de Ophthalmodouleia Das ist Augendienst, publié en 1583 et considéré comme le premier livre de la Renaissance sur les troubles ophtalmiques et la chirurgie oculaire. Bartisch y traite des maladies oculaires, ainsi que des techniques et instruments chirurgicaux.
Bartisch pratiquait également des interventions de lithotomie.
-----------------------------------------------

"Ophtalmodouleia Das ist, Augendienst" est le premier manuscrit de la Renaissance sur les troubles ophtalmiques et la chirurgie oculaire. Il fut publié en 1583 par le médecin allemand Georg Bartisch (1535-1607), considéré par beaucoup comme le "père de l'ophtalmologie moderne".

L'œuvre contient 92 gravures sur bois représentant chacune des maladies de l'œil - certaines utilisant une technique de superposition permettant au lecteur de disséquer des parties de la tête ou des yeux en soulevant une série de volets.
Accompagnant les images, une description détaillée des maladies oculaires, des techniques chirurgicales, et des instruments utilisés, écrite en allemand de l'époque plutôt qu'en latin, habitude très inhabituelle pour l'époque.


















Aucun commentaire: