jeudi 8 février 2018

Johannes de Fontana - Bellicorum instrumentorum liber (1420)



Jacomo Fontana ou Giovanni Fontana (1393-1455) était un médecin, naturaliste, physicien, mécanicien et écrivain technique italien auteur d’un Bellicorum instrumentorum liber.

Fontana est le premier des italiens dont nous ayons conservé des œuvres écrites et, en particulier un carnet de dessins de machines connu sous le nom complet de Bellicorum instrumentorum Liber, cum figuris et fictitys litoris conscriptus dont le seul exemplaire est conservé à la Bayerische Staatsbibliothek de Munich.

Le livre comprend 70 pages avec plus de 140 illustrations accompagnées de brèves notices, en général la première phrase est en latin, mais la suite est en écriture cryptographique. L'utilisation d'une écriture cryptée a peut-être pour objectif de garantir la propriété de son travail en rendant la lecture plus difficile. Il permet aussi de protéger le contenu et peut aider à se souvenir du texte.

Son intérêt n’est pas exclusivement militaire. L’hydraulique, les fontaines, et les adductions d’eau sont développés et le principe du siphon est utilisé à plusieurs reprises, siphon que l'on retrouvera dans tous les carnets d’ingénieurs du xve siècle.

Poursuivant la tradition grecque puis arabe, les automates y tiennent une large place et fonctionnent par toutes sortes de mécanismes dont des transmissions par cordes. C’est également dans l’œuvre de Fontana qu’est repris le dessin de l’éolipyle d'Héron d'Alexandrie. On y trouve quelques machines à abattre les murailles mais rien sur les armes de jet ou l’artillerie. 


Diabolus artificiosus


Un exemple d'automate





 Laterna magica








Aucun commentaire: